La chirurgie de l’obésité

La chirurgie bariatrique ou chirurgie de l’obésité est une opération chirurgicale de l’appareil digestif, destinée aux personnes obèses, et réalisée dans le but principal de perdre du poids de façon significative et durable.

Elle a aussi pour objectifs de réduire les maladies liées à l’obésité (diabète, hypertension, arthrose…) et améliorer la qualité de vie du patient.

 

1. A qui s’adresse cette chirurgie

Cette chirurgie est destinée aux personnes obèses mais certains critères doivent être remplis :

  • Le patient doit être en obésité morbide, c’est-à-dire qu’il doit avoir un IMC ≥ 40kg/m² ou bien être en obésité sévère (35 ≤ IMC < 40) avec au moins un risque supplémentaire de co-morbidité (diabète, hypertension, apnée du sommeil, maladie cardiovasculaire…)
  • Le patient doit déjà avoir eu une prise en charge médicale, diététique et psychologique pendant 6 à 12 mois auparavant, n’ayant pas conduit à une perte de poids suffisante ou un maintient de cette perte de poids

 

2. Les différentes opérations

Les opérations les plus couramment pratiquées en France sont :

  • la sleeve gastrectomy (gastrectomie longitudinale)
  • le by-pass gastrique

 

2.1 La gastrectomie longitudinale ou sleeve gastrectomy*

 

Principe de l’opération

Résection verticale de la grande courbure de l’estomac, notamment du fundus, qui contient les cellules sécrétant la ghréline, hormone stimulant l’appétit. Le volume gastrique est restreint des 2/3 sans interrompre la continuité digestive.

 

Perte de poids attendue

La perte de poids est estimée entre 45 et 65% de l’excès de poids, après 2 ans.

 

2.2 Le By-Pass gastrique*

Principe de l’opération

Technique restrictive et malabsorptive qui permet de diminuer à la fois la quantité des aliments (le volume de l’estomac est réduit) et l’assimilation des nutriments, grâce à un court circuit d’une partie de l’intestin.

Pour cela, il y a création d’une petite poche gastrique (100/150ml) reliée au jéjunum.

 

Perte de poids attendue

La perte de poids est estimée entre 70 et 75% de l’excès de poids, après 2 ans.

 

3. Le suivi diététique

Cette opération est un grand bouleversement dans votre vie, notamment au niveau de l’alimentation. C’est pour le cela que le suivi diététique est INDISPENSABLE.

3.1 Avant l’opération

Avant la validation de cette intervention chirurgicale, vous aurez à suivre un parcours médical avec notamment un bilan diététique qui pourra se faire sur 1 ou plusieurs séances.

Ce bilan a pour but :

– de comprendre vos motivations et voir si vous êtes prêt à effectuer des changements dans votre alimentation

– de bien vous expliquer les conséquences de l’opération sur votre alimentation (fractionnement, changement qualitatif et quantitatif de l’alimentation, les aliments qui devront être limités, les effets secondaires possibles…)

– d’expliquer les modalités de réalimentation post-opératoire (fractionnement, texture, type d’aliment…)

– de répondre à vos différentes questions sur l’alimentation post opératoire

 

3.2 Après-l’opération

Le suivi diététique après votre opération est essentiel pour sa réussite.

Ce suivi a pour but :

de vous aider et vous soutenir dans ses changements de mode de vie

améliorer votre perte de poids et surtout la maintenir dans le temps

 

3.3 Et après ?

Une fois tous vos kilos partis, le travail n’est pas fini. Il faut continuer vos efforts et le suivi diététique pour stabiliser votre poids et éviter la reprise qui hélas est assez fréquente après ce type d’opération.

 

*Informations disponibles sur le site www.has-sante.fr